Rêver à Québec :

Histoire
Urbanité
Poésie
Rêver à Québec

Avant d'exercer les tâches d'explorateur, de navigateur, de géographe, de scientifique, de naturaliste, d'ethnologue, Champlain était d'abord un rêveur...

Dès 1617, Champlain voit grand pour la petite bourgade de Québec, composée alors d'une poignée d'individus. Il songeait, il rêvait au développement d'une ville d'importance majeure, de la taille des grandes villes européennes.

Cette ville serait Ludovica, en l'honneur du roi Louis XIII et serait bâtie dans ce qu'on appele aujourd'hui la basse-ville...


Accueil

Recherche


Catégories dominantes
Samuel de Champlain

Montcalm: le Marquis et le quartier!

Frontenac: le Comte et le Château!

Cartier: le navigateur du XVIième!

Ancienne-Lorette
Beauport
Cap-Rouge
Charlesbourg
Duberger
Lebourgneuf
Les Saules
Limoilou
Loretteville
Neufchâtel
Saint-Augustin
Sainte-Foy
Saint-Roch
Saint-Sauveur
Sillery
Val-Bélair
Vieux-Québec

truc pour catégories dans Blogger!


Confidences...
...pour moi seul!
Musique d'atmosphère

Radio Deliro









Voices of English Quebec
23 mars 2006
Je termine présentement la lecture du deuxième tome de l'ouvrage intitulé Les Anglos: la face cachée de Québec par Louisa Blair. Je ne saurais trop vous le recommander.





Lisez cette critique de Didier Fessou dans le quotidien le Soleil pour vous en convaincre, si je n'ai pas réussi.

Aujourd'hui, alors que la ville de Québec se targue d'être à 95% francophone, seulement surpassée sous ce rapport par la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, on a oublié trop facilement qu'il n'y a pas si longtemps, elle était une ville à moitié française...

Les noms des rues Turnbull, Maguire, Cooke, MacMahon, Côte Ross ou Fraser signifient quelque chose dans notre histoire qu'il faut se rappeler. Les églises du Vieux-Québec sont pour la plupart méthodistes ou anglicanes. Les institutions que sont les Jeffery Hale, le Club de la Garnison ou la Literary and Historical Society of Quebec marquent des moments très importants de notre cheminement.

On ne peut pas passer à côté.
Serge Alain @ 22:49   -- Lien permanent --
5 Commentaire(s):
  • Le 24 mars, 2006 06:26, Blogger Martin Dinan a écrit:


    Il y a aussi la modeste côte Dinan nommée en l'honneur de mon grand, grand oncle Frank Dinan (conseiller municipal pour le quartier du Vieux-port où habitaient de nombreux irlandais).
    :)

    Je n'ai lu que de bonnes critiques de ce livre. Je m'en procure une copie en fin de semaine.

    Martin

     
  • Le 24 mars, 2006 08:20, Blogger Serge Alain a écrit:


    Merci Monsieur Dinan!

     
  • Le 25 mars, 2006 23:54, Anonymous gérald gobeil a écrit:


    J'ai les deux tomes sur le même sujet de cette auteure et je vous préviens...c'est absolument passionnant! :)

     
  • Le 26 mars, 2006 19:41, Blogger Serge Alain a écrit:


    Ce qui me frappe dans ces essais, en plus de l'adversité que tout le monde connait (notamment la domination anglaise sur les francophones que Jacriver m'a suggéré de relativer dans un autre billet!), ce sont les divers moments où les diverses communautés ont été conciliantes l'une envers l'autre.

    Que ce soient entre les canadiens-français et les anglos mais aussi entre catholiques et protestants, Irlandais et Écossais, Méthodistes et Anglicans, etc. Diverses conditions ont souvent forcé les gens à composer ensembles plutôt qu'à s'entre-déchirer. Bien sûr, ce n'était pas toujours des histoires d'Amour mais dans l'ensemble, différents peuples ont co-existé ici sans trop d'effusions.

    Aussi, malgré le racisme latent des Québécois, on peut y voir les racines de cette "compréhension gentille" envers l'étranger que l'on constate généralement à Québec et à Montréal... Le melting-pot américain possède sa version québécoise, quoi.

     
  • Le 27 mars, 2006 21:51, Anonymous gérald gobeil a écrit:


    Pas tellement loin de chez moi, un immeuble a pour nom "Moncton Appartments" et un autre "Battlefield Appartments". Il y a une dizaine d'années, je constatai que la mention "Moncton Appartments" avait été camouflée. M'en informant auprès de la propriétaire, elle craignait pour l'anglicisme de l'expression. En lui expliquant l'histoire de la Ville de Québec, elle a remis à la lumière les mots...

     
Publier un commentaire
<< Accueil
 
Donner à réfléchir

Sous certains aspects, Québec est une ville-dortoir: il fait bon y rêver.

Par son altitude, Québec est une ville aérienne où planer est un plaisir évident.

Avec son look souvent romantique, Québec peut aussi faire perdre la tête... ou stimuler l'imaginaire.

Billets récents
Archives
Blogues dignes de mention
RSS et référencement



BLOGGER
Top Blogues
BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire










© 2005 Ludovica Québec Template inspiré par Isnaini Dot Com
Tous les textes, photos et illustrations originaux sur le site Ludovica ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de l'auteur. Merci!