Rêver à Québec :

Histoire
Urbanité
Poésie
Rêver à Québec

Avant d'exercer les tâches d'explorateur, de navigateur, de géographe, de scientifique, de naturaliste, d'ethnologue, Champlain était d'abord un rêveur...

Dès 1617, Champlain voit grand pour la petite bourgade de Québec, composée alors d'une poignée d'individus. Il songeait, il rêvait au développement d'une ville d'importance majeure, de la taille des grandes villes européennes.

Cette ville serait Ludovica, en l'honneur du roi Louis XIII et serait bâtie dans ce qu'on appele aujourd'hui la basse-ville...


Accueil

Recherche


Catégories dominantes
Samuel de Champlain

Montcalm: le Marquis et le quartier!

Frontenac: le Comte et le Château!

Cartier: le navigateur du XVIième!

Ancienne-Lorette
Beauport
Cap-Rouge
Charlesbourg
Duberger
Lebourgneuf
Les Saules
Limoilou
Loretteville
Neufchâtel
Saint-Augustin
Sainte-Foy
Saint-Roch
Saint-Sauveur
Sillery
Val-Bélair
Vieux-Québec

truc pour catégories dans Blogger!


Confidences...
...pour moi seul!
Musique d'atmosphère

Radio Deliro









Vieux-Québec, Vieux Carré
17 mars 2006
Québec et la Nouvelle-Orléans: Paysages imaginaires français en Amérique du Nord

À lui seul, le titre de cet essai de Martine Geronimi, professeure au département de Géographie de l'UQAM, paru aux Éditions Belin (Collection Mappemonde, octobre 2003) me semble prometteur.


Sincèrement, je ne l'ai pas encore parcouru. Issu d'une thèse universitaire, je redoute que le langage employé soit un peu hermétique, si je me base sur cette phrase de l'auteure:

Il faut considérer la dynamique géographique qui transforme les valeurs culturelles en paysages construits...


Doit-on rappeler que le fruit de ces recherches est antécédent au passage démoniaque de Katrina... Cependant, il doit forcément contenir de fort intéressantes comparaisons, ainsi que le révèle cette citation d'un article consacré à cet ouvrage:

Si les deux villes illustrent la vénération de notre époque pour le passé, elles présentent toutefois deux aspects opposés des valeurs françaises en Amérique: le vice et la vertu, soutient l'auteure. "Le Vieux-Québec évoque une majesté, alors que le Vieux Carré représente la légèreté. Cette désinvolture toute créole, héritée des Français, vilipendée par les Américains du siècle passé apparaît fort recherchée de nos jours... De son côté, le Vieux-Québec capitalise l'authenticité de la langue française encore parlée en Amérique... l'opiniâtreté des premiers colons qui s'affirment dans la fresque des Québécois. Le romantisme associé au Vieux-Québec est fait de pureté voire de virginité."


À lire aussi.




Source des images: (1) (2)
Serge Alain @ 08:01   -- Lien permanent --
4 Commentaire(s):
  • Le 18 mars, 2006 00:50, Anonymous debobec a écrit:


    Étonnant!

     
  • Le 19 mars, 2006 14:53, Blogger Serge Alain a écrit:


    N'est-ce pas!

     
  • Le 21 mars, 2006 23:12, Blogger jacriver a écrit:


    Je me demande a quel point ce ne sont pas les "anglos" qui ont orienté québec dans une vision romantique et pittoresque...(lord Dufferin, les plaines , les institutions et habitations anglophones sont tous sur le promontoire )

     
  • Le 22 mars, 2006 06:17, Blogger Serge Alain a écrit:


    Tu vois assez juste, Jaco. Je suis justement en train de lire les deux tomes de "Les Anglo, la face cachée de Québec" et je vais y revenir d'ailleurs. Ton commentaire me porte à croire que tu les as lus! Sinon, je t'encourage fortement à le faire, ne serait-ce que pour renforcer ton opinion sur ces influences...

     
Publier un commentaire
<< Accueil
 
Donner à réfléchir

Sous certains aspects, Québec est une ville-dortoir: il fait bon y rêver.

Par son altitude, Québec est une ville aérienne où planer est un plaisir évident.

Avec son look souvent romantique, Québec peut aussi faire perdre la tête... ou stimuler l'imaginaire.

Billets récents
Archives
Blogues dignes de mention
RSS et référencement



BLOGGER
Top Blogues
BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire










© 2005 Ludovica Québec Template inspiré par Isnaini Dot Com
Tous les textes, photos et illustrations originaux sur le site Ludovica ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de l'auteur. Merci!