Rêver à Québec :

Histoire
Urbanité
Poésie
Rêver à Québec

Avant d'exercer les tâches d'explorateur, de navigateur, de géographe, de scientifique, de naturaliste, d'ethnologue, Champlain était d'abord un rêveur...

Dès 1617, Champlain voit grand pour la petite bourgade de Québec, composée alors d'une poignée d'individus. Il songeait, il rêvait au développement d'une ville d'importance majeure, de la taille des grandes villes européennes.

Cette ville serait Ludovica, en l'honneur du roi Louis XIII et serait bâtie dans ce qu'on appele aujourd'hui la basse-ville...


Accueil

Recherche


Catégories dominantes
Samuel de Champlain

Montcalm: le Marquis et le quartier!

Frontenac: le Comte et le Château!

Cartier: le navigateur du XVIième!

Ancienne-Lorette
Beauport
Cap-Rouge
Charlesbourg
Duberger
Lebourgneuf
Les Saules
Limoilou
Loretteville
Neufchâtel
Saint-Augustin
Sainte-Foy
Saint-Roch
Saint-Sauveur
Sillery
Val-Bélair
Vieux-Québec

truc pour catégories dans Blogger!


Confidences...
...pour moi seul!
Musique d'atmosphère

Radio Deliro









Raoul Hunter: hommage
09 mai 2006
Il fut un temps où j'étais amateur de caricatures. Plutôt doué dans le domaine des arts, je m'étais même mis dans la tête de devenir caricaturiste... il y a de cela beaucoup d'années!

À l'époque, le Pied-Noir Jean-Pierre Girerd (La Presse) était l'un des maîtres au pays, tant par son humour que par la simplicité désarmante de ses dessins. Il est resté célèbre par ses portraits convaincants du maire Jean Drapeau en deux ou trois coups de crayon. Aujourd'hui, je crois qu'André-Philippe Côté (Le Soleil) est le plus irrésistible des caricaturistes québécois, tant par son style parfaitement consommé que par son imagination humoristique décapante. À lire notamment le témoignage "poignant" de la mairesse de Québec, à son sujet!

Or, l'un de ses plus illustres prédécesseurs au quotidien de la Capitale (de 1956 à 1989), Raoul Hunter, n'avait jamais gagné mon estime. Je le redécouvre pourtant, grâce à Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Il faut reconnaître qu'il appartenait à une autre génération, donc à une autre vision de la caricature éditoriale. Dans cette optique, je dois ré-évaluer à la hausse la valeur de cet artiste.

À défaut d'aller visiter cette exposition virtuelle, je vous propose quelques échantillons illustrant combien l'Histoire se répète, à Québec comme ailleurs.


Par exemple, ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on recherche le tombeau de Champlain dans les alentours de la Basilique de Québec... et ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on prépare des festivités pour la fondation de Québec en 1608. Avant le 400ième, il y eut le 350ième!





Faisant sans doute référence à la papetière Reed, en 1978:





Ou sur les goûts architecturaux douteux des Québécois en 1959:




L'évolution des monuments classés historiques (1960):





L'invasion des véhicules automobiles, déjà en cours en 1963:





Enfin, celle-ci (1979), dont j'adore le style (le ballon disant: "C'est quoi, Maman, le patrimoine?"):




Je vous encourage à visiter le site de Monsieur Hunter, maintenant converti en sculpteur plus que respectable. Voici l'une de ses oeuvres visible à la Pointe à Carcy, intitulée Monument à la mémoire des marins de la marine marchande canadienne de la province de Québec perdus en mer durant la Seconde Guerre mondiale:


Serge Alain @ 19:56   -- Lien permanent --
1 Commentaire(s):
  • Le 12 mai, 2006 00:21, Blogger jacriver a écrit:


    Magnifique sculpture!

    C'est a lui (le matelot de la marine marchande) qu'on devrait demander avis pour le sort de la pointe a Carcy.

    Peut-etre qu'il ne serait pas contre une scene musicale; Arriver a bon port et faire la fete vont souvent de pair...

    Mais il ne serait pas heureux ,je crois, de se voir "tasser" par des "civils" amateurs de rock.
    Car l'édifice des douanes qui a une grande valeur symbolique (pour le patrimoine maritime) est dans les faits "tassée" par des tubulures + des clotures.

    Si j'étais a la place de Josée Vermeer, c'est a lui que je penserais pour trancher ...
    "Vous, vous dites vouloir un parc public...soit!"
    "Vous, vous dites vouloir une scene musicale...soit'"

    Mais lui, qu'en penserait-il?
    Cet espace lui appartient en premier.

     
Publier un commentaire
<< Accueil
 
Donner à réfléchir

Sous certains aspects, Québec est une ville-dortoir: il fait bon y rêver.

Par son altitude, Québec est une ville aérienne où planer est un plaisir évident.

Avec son look souvent romantique, Québec peut aussi faire perdre la tête... ou stimuler l'imaginaire.

Billets récents
Archives
Blogues dignes de mention
RSS et référencement



BLOGGER
Top Blogues
BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire










© 2005 Ludovica Québec Template inspiré par Isnaini Dot Com
Tous les textes, photos et illustrations originaux sur le site Ludovica ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de l'auteur. Merci!