Rêver à Québec :

Histoire
Urbanité
Poésie
Rêver à Québec

Avant d'exercer les tâches d'explorateur, de navigateur, de géographe, de scientifique, de naturaliste, d'ethnologue, Champlain était d'abord un rêveur...

Dès 1617, Champlain voit grand pour la petite bourgade de Québec, composée alors d'une poignée d'individus. Il songeait, il rêvait au développement d'une ville d'importance majeure, de la taille des grandes villes européennes.

Cette ville serait Ludovica, en l'honneur du roi Louis XIII et serait bâtie dans ce qu'on appele aujourd'hui la basse-ville...


Accueil

Recherche


Catégories dominantes
Samuel de Champlain

Montcalm: le Marquis et le quartier!

Frontenac: le Comte et le Château!

Cartier: le navigateur du XVIième!

Ancienne-Lorette
Beauport
Cap-Rouge
Charlesbourg
Duberger
Lebourgneuf
Les Saules
Limoilou
Loretteville
Neufchâtel
Saint-Augustin
Sainte-Foy
Saint-Roch
Saint-Sauveur
Sillery
Val-Bélair
Vieux-Québec

truc pour catégories dans Blogger!


Confidences...
...pour moi seul!
Musique d'atmosphère

Radio Deliro









Le Père Lelièvre...
06 août 2006


Un boulevard porte ce nom dans le quartier Duberger: Père-Lelièvre. Mais ça ne me tente pas ce soir de vous parler d'un vieux curé. Même s'il fut vicaire de la paroisse Saint-Sauveur durant 50 bonnes années et fondateur de Jésus-Ouvrier... Une autre fois, sans doute.


Ce soir, je veux juste vous parler d'un chansonnier: d'un gars à chansons. D'un «écrivain de la chanson». Ou d'un chanteur indigène.


C'est ainsi que dans le sud de Limoilou, tel une fleur de grésil, un petit garçon prénommé Sylvain poussait doucement et se levait à tous les petits matins que la Vie lui donnait. Quand ces matins paraissaient sans horizon, il regardait le derrière des maisons.




Ainsi, ses ruelles le menaient d'Old Orchard à Tombouctou. Des fois, il s'exclamait: "Partons pour le Japon!"

Ou vers Place Tiananmen.

Aujourd'hui, le poète le plus modeste de Québec se voit honoré d'un petit parc, avec des arrières de maison en devanture. Le Petit Matin a vu un certain horizon poindre. À la page 100. Ou à la Une. Ou sous les fils du Bell Téléphone.


Quand on est d'la basse-ville, on n'est pas d'la haute-ville.


Merci Sylvain, petit lièvre sauvage se sauvant dans une ville qui ne sait jamais si elle est grande ou petite, basse ou haute.




Sylvain Lelièvre est né à Québec en 1943, d'une mère comédienne et d'un père journaliste. C'est vers l'âge de quinze ans qu'il écrit ses premiers poèmes et compose ses premières chansons (Grand Prix du concours international "Chansons sur mesures", 1963). Incorrigible touche-à tout, ce pianiste autodidacte entamera d'abord des études d'architecture avant de bifurquer vers la faculté des lettres de l'Université Laval, où il obtiendra sa licence en 1966, tout en travaillant comme musicien, rédacteur et professeur de littérature et de chanson (Cégep Maisonneuve).





Le tout petit parc pour Sylvain: coin Canardière et 4ième Avenue. Et le derrière des maisons, qu'on ne peut pas manquer.





Source bio.
Serge Alain @ 19:34   -- Lien permanent --
2 Commentaire(s):
  • Le 09 août, 2006 13:30, Anonymous Cracker Jack a écrit:


    ouah super, enfin un blog sur la toponymie/histoire de l'aménagement urbain de Québec

    J'adore Sylvain, je me rends au square Sylvain-Lelièvre à tous les jours pour fredonner une de ses merveilleuses chansons

     
  • Le 10 août, 2006 00:06, Blogger Serge Alain a écrit:


    Merci beaucoup, Jack!

     
Publier un commentaire
<< Accueil
 
Donner à réfléchir

Sous certains aspects, Québec est une ville-dortoir: il fait bon y rêver.

Par son altitude, Québec est une ville aérienne où planer est un plaisir évident.

Avec son look souvent romantique, Québec peut aussi faire perdre la tête... ou stimuler l'imaginaire.

Billets récents
Archives
Blogues dignes de mention
RSS et référencement



BLOGGER
Top Blogues
BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire










© 2005 Ludovica Québec Template inspiré par Isnaini Dot Com
Tous les textes, photos et illustrations originaux sur le site Ludovica ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de l'auteur. Merci!