Rêver à Québec :

Histoire
Urbanité
Poésie
Rêver à Québec

Avant d'exercer les tâches d'explorateur, de navigateur, de géographe, de scientifique, de naturaliste, d'ethnologue, Champlain était d'abord un rêveur...

Dès 1617, Champlain voit grand pour la petite bourgade de Québec, composée alors d'une poignée d'individus. Il songeait, il rêvait au développement d'une ville d'importance majeure, de la taille des grandes villes européennes.

Cette ville serait Ludovica, en l'honneur du roi Louis XIII et serait bâtie dans ce qu'on appele aujourd'hui la basse-ville...


Accueil

Recherche


Catégories dominantes
Samuel de Champlain

Montcalm: le Marquis et le quartier!

Frontenac: le Comte et le Château!

Cartier: le navigateur du XVIième!

Ancienne-Lorette
Beauport
Cap-Rouge
Charlesbourg
Duberger
Lebourgneuf
Les Saules
Limoilou
Loretteville
Neufchâtel
Saint-Augustin
Sainte-Foy
Saint-Roch
Saint-Sauveur
Sillery
Val-Bélair
Vieux-Québec

truc pour catégories dans Blogger!


Confidences...
...pour moi seul!
Musique d'atmosphère

Radio Deliro









Innovation?
26 avril 2006
On pourrait difficilement classer cet édifice de Sainte-Foy en termes de merveille de l'architecture. Reste que ce modèle de pyramide renversée, qui fut érigé à la même époque et dans le même esprit que la pyramide voisine, témoigne encore une fois de cette audacieuse arrogance, qui ne nous laisse pas indifférent.


Serge Alain @ 20:29   -- Lien permanent --
4 Commentaire(s):
  • Le 26 avril, 2006 23:28, Blogger jacriver a écrit:


    Les "sixties" peuvent se décliner de plusieurs facons: Arrogance, C.R.A.Z.Y, Rebelle, Audacieux, A-GO-GO, mais celle que je préfere c'est Anti-Conformiste

    Je crois que cette génération se voulait anti-conformiste vis-a-vis les autorités cléricales, politiques, sociales...

    C'était une révolte générationnelle surtout; "Aille, nous on est jeune pour l'éternité! (fais-moi rire!)

    Cette pyramide inversé mériterait de faire partie du patrimoine des "sixties" car elle est "CAPOTÉ" (retourné completement selon Larousse)
    Et "CAPOTÉ" est le plus beau compliment qu'on pouvait faire a un jeune des sixties...
    - "Upside Down"-(Donna Summer): "Upside down boy, you turn me..."

     
  • Le 26 avril, 2006 23:46, Blogger jacriver a écrit:


    Suite...Il serait intéressant de faire la nomenclature des plus beaux spécimens architecturaux représentant les "sixties" avant qu'ils ne disparaissent dans l'oubli...

    Dans la liste il y aurait cette pyramide, puis l'église St-Yves qui est "cassée" au milieu (elle est capoté) ...puis certainement une couple d'autres églises et de caisses populaires...
    - ajoutez vos trouvailles...(la mémoire me fait défaut)

     
  • Le 27 avril, 2006 19:16, Blogger Serge Alain a écrit:


    J'ai autant de mémoire que toi mais l'Atrium de Charlesbourg me vient spontanément à l'idée pour ta liste. Années 70?


    Petite correction en passant, Jaco: - "Upside Down"-(Donna Summer)": c'est en fait Diana Ross...!

     
  • Le 27 avril, 2006 22:09, Blogger jacriver a écrit:


    Je crois que dans le style "Crazy" , il y avait la caisse populaire ND du Chemin; http://jcazes.iquebec.com/1-hv-edifice5.jpg

    La chaine de restaurants Marie-Antoinette était assez bizarroide!

    Le "Madrid" (resto) entre québec et Montréal...

    La fausse pyramide de l'inventeur du biberon qui empêchait le bébé de roter, se situant pres de Drumondville
    était a visiter sous l'acide...

     
Publier un commentaire
<< Accueil
 
Donner à réfléchir

Sous certains aspects, Québec est une ville-dortoir: il fait bon y rêver.

Par son altitude, Québec est une ville aérienne où planer est un plaisir évident.

Avec son look souvent romantique, Québec peut aussi faire perdre la tête... ou stimuler l'imaginaire.

Billets récents
Archives
Blogues dignes de mention
RSS et référencement



BLOGGER
Top Blogues
BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire










© 2005 Ludovica Québec Template inspiré par Isnaini Dot Com
Tous les textes, photos et illustrations originaux sur le site Ludovica ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de l'auteur. Merci!