Rêver à Québec :

Histoire
Urbanité
Poésie
Rêver à Québec

Avant d'exercer les tâches d'explorateur, de navigateur, de géographe, de scientifique, de naturaliste, d'ethnologue, Champlain était d'abord un rêveur...

Dès 1617, Champlain voit grand pour la petite bourgade de Québec, composée alors d'une poignée d'individus. Il songeait, il rêvait au développement d'une ville d'importance majeure, de la taille des grandes villes européennes.

Cette ville serait Ludovica, en l'honneur du roi Louis XIII et serait bâtie dans ce qu'on appele aujourd'hui la basse-ville...


Accueil

Recherche


Catégories dominantes
Samuel de Champlain

Montcalm: le Marquis et le quartier!

Frontenac: le Comte et le Château!

Cartier: le navigateur du XVIième!

Ancienne-Lorette
Beauport
Cap-Rouge
Charlesbourg
Duberger
Lebourgneuf
Les Saules
Limoilou
Loretteville
Neufchâtel
Saint-Augustin
Sainte-Foy
Saint-Roch
Saint-Sauveur
Sillery
Val-Bélair
Vieux-Québec

truc pour catégories dans Blogger!


Confidences...
...pour moi seul!
Musique d'atmosphère

Radio Deliro









La niche du chien d'or!
02 octobre 2006




























Tout là-haut niche sur la corniche (éh! éh!) de l'édifice des Postes la fameuse inscription du Chien d'or... dont je vous avais déjà entretenu.


Serge Alain @ 19:23   -- Lien permanent --
3 Commentaire(s):
  • Le 03 octobre, 2006 09:15, Anonymous Hélène a écrit:


    Voici une référence à un livre trouvée sur internet. Il est sûrement possible de trouver le livre dans certaines bibliothèques.

    Hélène D.

    The Golden Dog (Le Chien d'Or), A Legend of Quebec, de William KIRBY, paraît en 1877 à New York et à Montréal. La première édition comporte plusieurs erreurs et la présumée édition « autorisée », The Golden Dog (Le Chien d'Or), A Romance of the Days of Louis Quinze in Quebec (Boston, 1897), est, selon Kirby, « tristement mutilée ». Bon nombre d'autres éditions et abrégés sont aussi sujets à caution.
    L'action du roman précède de peu la chute de la Nouvelle-France. Deux partisans de la célèbre maison de commerce Le Chien d'Or, dirigée par le bourgeois Philibert, luttent contre la Grande Compagnie, décadente et corrompue, de l'intendant BIGOT. Deux idylles malheureuses s'y entrecroisent : celle d'Amélie de Repentigny et de Pierre, fils de Philibert, et celle de Le Gardeur (frère d'Amélie) et de l'égoïste Angélique des Meloises qui finira par le persuader de tuer Philibert. Cette intrigue précipite l'effondrement de la colonie. L'oeuvre, qui tient du roman noir et du roman historique, de l'histoire et de la légende québécoise, nous éclaire aussi sur la perception que les Canadiens anglais du XIXe siècle avaient du passé canadien-français. Léon-Pamphile Le May a traduit en français The Golden Dog sous le titre Le Chien d'Or : légende canadienne (Montréal, 1884; réédité en 1926).

    Auteur NEIL BESNER

     
  • Le 03 octobre, 2006 13:32, Blogger jacriver a écrit:


    Pour une représentation plus contemporaine du CHIEN voulant assouvir sa vengeance...allez sur ce site:

    http://lawrestler.tripod.com/sitebuildercontent/sitebuilderpictures/mad_dog_vachon.jpg

     
  • Le 03 octobre, 2006 18:56, Blogger Serge Alain a écrit:


    Merci Hélène pour la référence.

    Jacriver, merci à toi aussi!

     
Publier un commentaire
<< Accueil
 
Donner à réfléchir

Sous certains aspects, Québec est une ville-dortoir: il fait bon y rêver.

Par son altitude, Québec est une ville aérienne où planer est un plaisir évident.

Avec son look souvent romantique, Québec peut aussi faire perdre la tête... ou stimuler l'imaginaire.

Billets récents
Archives
Blogues dignes de mention
RSS et référencement



BLOGGER
Top Blogues
BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire










© 2005 Ludovica Québec Template inspiré par Isnaini Dot Com
Tous les textes, photos et illustrations originaux sur le site Ludovica ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de l'auteur. Merci!